Une affaire de rencontre

En 1986, Christian Bois lance le projet  » Une fabrique de communs « .
Il s’agit de produire des document en Creative commons – supports de cours, résumés-traduction, etc. libres de droits.

A cette même époque des créatifs – dans le sens très large du terme – demandent à Christian Bois un accompagnement pour différentes situations de créativité.
Il y a la créativité ciblée – un mémoire universitaire, un spectacle prochain, une exposition.
Il s’agit alors de confirmer, de mettre en oeuvre.
L’autre situation est celle du tournant de la créativité d’un artiste, d’un écrivain.
Il s’agit, dans ce cas d’interroger, de mettre en question.
La mise en question peut devenir remise en question.
C’est l’exemple de Ken qui demande à être accompagné pour son projet de roman.
Après un « certain temps » d’accompagnement Ken prend un virage à 90°, il devient … designer et connaît dans cette voie un accomplissement remarquable.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s