Le voyage chamanique

Illustration : Une hutte en terre pour voyage chamanique 
Ante scriptum : Le voyage chamanique a été « sécularisé » par diverses écoles, sous divers noms.
Voir : sophrologie, hypnose ericksonnienne, etc.

Une rencontre

Le voyage chamanique est la rencontre d’un patient et d’un chamane.

Avant le voyage, décider de « changer de cerveau »

Comme tout voyage, le voyage chamanique est un voyage vers un « ailleurs ».
Cet ailleurs c’est la pensée chamanique.
Un ailleurs de chasseur néolithique, de pensée bicamérale et dionysiaque, un ailleurs de transe.

Un voyage indéfinissable

Le voyage chamanique est une expérience unique donc indéfinissable.
Pourtant il faut bien en dire quelque chose pour « donner envie ».
Le voyage chamanique a peu de chose à voir avec les voyages chamaniques des films de fiction & des dessins animés : exploits graphiques et sonores.
Cela n’empêche pas ces voyages de fiction d’être intéressants.

La rencontre avec un guide et un allié

Le but du voyage chamanique est de rencontrer :
– des savoirs, des réponses à des questions existentielles – c’est le rôle du guide
– de la force, de la puissance – c’est le rôle de l’allié

Retrouver des talents anciens

Le voyage chamanique ce n’est pas quelque chose « en plus » – puisque c’est un truc naturel.

Nous avons vu qu’il faut laisser le cerveau hypermoderne, celui de la glose, pour retrouver le cerveau du chasseur néolithique, le cerveau focalisant.

focus glose

Changer de posture

Dans l’univers chamanique ce sont les esprits – le guide et l’allié – qui décident.
Il faut développer beaucoup d’humilité pour ne plus être celui qui sait, celui qui décide.

Trois mondes de l’univers chamanique

Chaque voyage se fait dans l’un des trois mondes.

Voyage chamanique pré-programmé ou improvisé

Il y a des personnalités qui ont besoin de programmer, d’autres qui ont besoin d’improviser.
D’autres sont plus flexibles – un jour avec programme, un jour avec impro.
Exemple de voyage programmé 
Je décide qu’au fil de mon voyage chamanique, je vais explorer tel monde – souterrain – par exemple.
Pour y aller je vais passer par la Caune de Tautavel puis par un tunnel.
Etc.
Exemple de voyage improvisé
Alexis décide de ne rien décider à l’avance pour son voyage.
Pendant le voyage, Alexis a la sensation d’entrer dans un tunnel en marche arrière, etc.

Dans tous les cas se laisser surprendre par la nature propre de ce que l’on rencontre

Il est bon de lire ou de relire, de voir ou de revoir, Les aventures d’Alice au pays des merveilles. (2)
La logique du monde qui est exploré par le voyage chamanique n’est pas notre logique occidentale du 21ième siècle.
Chaque image, chaque formule, chaque sensation doit être prise en l’état et l’on doit différer le plus possible l’interprétation.
Ces images, formules, sensations ont la capacité à avoir un effet positif alors même que nous n’y comprenons rien du tout !!!

Le bon moment, le bon lieu pour le voyage chamanique

Pour Fred, c’est au lever du soleil, dans son atelier d’artiste qu’il ferme à clé.
Pour Jim c’est dans la nature.
Pour Jules c’est une nuit de pleine lune.
Tu dois trouver ton style.
Ce qui veut dire que tu vas d’abord te planter.
Tu choisiras la mauvaise heure et tu dormiras pendant une bonne partie du voyage.
Ce n’est pas mauvais de dormir.
Un jour Phil est face à un problème : il veut apprendre à jouer du piano mais a de gros problèmes de maîtrise de son bras gauche.
Il fait un voyage à Paris et en profite pour prendre rendez-vous avec un accompagnateur d’un certain renom.
Phil se rappelle que l’accompagnateur avait un style très Vienne en 1895, que le cabinet était assorti.
A part cela Phil ne se rappelle absolument de rien.
Et il s’en fou car son problème de bras gauche s’est résolu en un voyage.

Notes

(1) Rossi & Nimmons 20 minutes de répit Editions de l’homme
(2) Alice s’ennuie auprès de sa sœur qui lit un livre (« sans images, ni dialogues ») tandis qu’elle ne fait rien. « À quoi bon un livre sans images, ni dialogues ? », se demande Alice. Mais voilà qu’un lapin blanc aux yeux roses vêtu d’une redingote avec une montre à gousset à y ranger passe près d’elle en courant. Cela ne l’étonne pas le moins du monde. Pourtant, lorsqu’elle le voit sortir une montre de sa poche et s’écrier : « Je suis en retard ! En retard ! En retard ! », elle se dit que décidément ce lapin a quelque chose de spécial. En entrant derrière lui dans son terrier, elle fait une chute presque interminable qui l’emmène dans un monde aux antipodes du sien. Elle va rencontrer une galerie de personnages retors et se trouver confrontée au paradoxe, à l’absurde et au bizarre… In WikiPédia 13 octobre 2019

Source : WikiMédia

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s