7. Crétins de Français : Cobayes du Prince-Expert


Déjà 7 épisodes, un hors-série et un portrait !

On se rappelle d’où vient le titre …

« On nous prend pour des crétins ! » …

… dit un enseignant qui défile contre le pass sanitaire.

« On nous prend pour des demeurés !« 

… dit un ingénieur qui défile contre le pass sanitaire.

Le Prince … expert en virus & vaccins

Quand on se dit expert, il faut un discours qui soit cohérent avec sa prétention à savoir.

Les Crétins de Français attendent toujours le parler vrai du Prince-Expert.

« Moi, Prince-Expert, ai décidé que tous les Français seraient les cobayes d’un vaccin dont on ne connait absolument pas les effets secondaires à court terme, à moyen terme ni à long terme !« 

« Il faut aller jusqu’au bout mon gars ! » dit un Crétin de Français.

Traiter les cobayes … comme des cobayes

A partir de sa décision de prendre les Français comme cobayes, le Prince-Expert doit aller jusqu’au bout.

En se faisant vacciner, les Français prennent des risques et veulent que les conséquences du vaccin soient évaluées.

Comme dit dans l’article précédent, il faut absolument faire des autopsies :
– lorsque qu’un décès suit de près une vaccination
– lorsqu’un décès, quelques semaines après vaccination, est décalé par rapport à l’état de santé du défunt

Il faut évaluer les séquelles de ceux qui sont « seulement handicapés » suite au vaccin.

Guérir du vaccin

Toujours dans l’article précédent, Ryan Cole explique que le vaccin blesse les organes qui se couvrent de cicatrices irréversibles.

Ce n’est pas du tout mon expérience des cicatrices externes et internes.
Un certain nombre de plantes, la cure de raisin, le jeûne mettent le corps dans une situation propice à la réparation des cicatrices.

Il faut donc impérativement identifier les blessures causées par le vaccin pour pouvoir les guérir.

Je pense en particulier à l’atteinte des testicules, des ovaires et du cerveau mais aussi d’organes vitaux comme les reins, le foie ou le coeur.

Guérir des séquelles du vaccin et des séquelles du covid

Ryan Cole et d’autres soulignent la ressemblance entre les attaques du virus et les attaques du vaccin.

En étudiant les séquelles des vaccins, on progressera dans la connaissance des séquelles du virus et dans le développement de thérapies pour se débarrasser de ces séquelles – cérébrales, pulmonaires, etc.

Tous cobayes

Je pense que l’on va bientôt confirmer que le vaccin n’est pas la solution au covid ni sur le plan individuel ni pour le corps social.

Il va donc falloir développer – enfin – une stratégie de défense immunitaire et de lutte antivirale – ce que nous nommons « kit de survie ».

Je veux bien être cobaye

J’ai développé la première version du kit de survie avant le covid.

Ce kit a fait ses preuves contre des bactéries et contre d’autres virus.

Combien de personnes ont échappé au covid en utilisant le kit de survie ?

Je suis volontaire pour que l’on me fasse une prise de sang pour voir ce que mes systèmes immunitaire, inflammatoire, etc. ont de particulier suite à l’usage du kit :
– l’efficacité des globules T a déjà été confirmée
– d’autres paramètres peuvent être comparés au sang d’un Crétin de Français non-préparé à lutter contre le covid parce qu’il n’a pas été informé par le Prince

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s