Glaucome & Seconde médecine

Thom ne verra plus le Golden Gate Bridge.
Les « médicaments » proposés pour son glaucome l’ont rendu tellement malade qu’il a tout arrêté.
Et l’état de santé de Thom ne lui permet pas d’être opéré.

Seconde Médecine

Dans tous les pays du monde – sauf en France – il existe une Seconde Médecine.
Par exemple, en Inde, il y a un Ministère de la Seconde médecine.
Et les patients utilisent le Triphala – trois fruits ci-dessus – pour soigner leur trabéculum.
Parce que le glaucome c’est juste un truc de micro-muscles, de micro-tissus qui vieillissent.
Et que le vieillissement – en son début – n’est pas une fatalité.
On peut apporter aux tissus les nourritures qui leurs sont indispensables.
Q10 ubiquinol, par exemple.

Cherche thérapie et thérapeute désespérément

Combien de patients, en France, sont-ils dans un cas ressemblant à celui de Thom.
Combien de patients ont absolument besoin d’une alternative Seconde médecine ?
Qui va leur expliquer vraiment la vie et la dynamique de leur trabéculum ?
Qui va leur proposer les exercices pour remettre de la dynamique dans le trabéculum.
Les informer sur les plantes, etc. qui vont remettre de la vie dans leur trabéculum ?

Tourisme médical

Mot d’une violence inouïe.
En France, Thom n’a rien pour lui éviter la cécité.
Quelle destination pour trouver une aide ?
L’Inde ?

Une longue liste de maladies …

… et de malades ont besoin de Seconde médecine.

Chantier Cellules malignes

Bactéries : 10 millions de morts … par an !

Crédit photo

Image Triphala

Baker beach WikiMedia

Oeil UNADEV

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s