Actu : Xénophanies

Le marin solitaire témoigne des visions qu’il a eues pendant son périple ; l’ingénieur dans la salle très isolée entend des voix ; je nomme xénophanies ces « apparitions » qui sont le fonctionnement normal du cerveau profond que Julian Jaynes nomme « bicaméral ».

Habituellement on nomme les xénophanies des « hallucinations » mais le mot est trop lié à l’idée d’une pathologie.

Le savoir populaire est riche de connaissances sur les xénophanies.

Elles peuvent se produire par interprétation de sons naturels – vent, vagues, tonnerre, etc. – ou de sons humains.

Le chanson Le p’tit bois ou Et moi de m’encourir raconte des xénophanies.

Voir l’article sur Julian Jaynes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s