40 siècles de perversion

Il y a 27 siècles, le Livre de Job parle de La route antique des hommes pervers. Au 21ième siècle, le pervers narcissique obsède comme l’hystérique obsédait Charcot.

Comment produire un discours apaisé dans l’hystérie qui préside au discours sur le pervers narcissique ?

La question n’est pas simple.

Le pervers narcissique et le bon gars

A relire et à relier

Illustration

Wikimédia Le livre de Job en hébreu

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s