Xiao ChaiHu Tang + Covid

L’histoire commence en l’an 475 avant notre ère.
(Hippocrate viendra plus tard – c. 460 – c. 370 BC)


Yaxue Han et ses collègues étudient 263 épidémies sur plus de 2 mille ans.
Parmi les plantes les plus utilisées il y a ChaiHu – Radix bupleuri.
Cette plante donne son nom à la formule aux 7 plantes Xiao ChaiHu Tang – XCHT.
Une autre plante-vedette lors des épidémies est Hang Qin – Radix scutellariae qui fait également partie de XCHT.

Pourquoi sept plantes ?

Parce que :

  1. le virus attaque plusieurs cibles,
  2. il y a plusieurs systèmes de défenses immunitaires à booster,
  3. il faut réguler le système inflammatoire,
  4. on doit décongestionner les poumons,
  5. etc.

Une partie des mécanismes efficaces de Xiao ChaiHu Tang a été élucidée – voir références académiques ci-après.

Exemple
Selon le profil du patient attaqué par le virus, le système immunitaire peut se manifester :
– tôt à dose modérée
– tard à dose violente – on a parlé d’orage de cytokines
La formule Xiao ChaiHu Tang permet au système immunitaire de démarrer les défenses tôt et à bonne dose.
Parmi les découvertes surprenantes, celles de Kwang Hoon Song qui observe un effet de Xiao ChaiHu Tang – Sho-saiko-to en Japonais – sur l’expression des gènes !
Buplèvre de France + Jujube du Liban + etc. = recette chinoise !
Tout simplement parce que les Occidentaux ont massivement abandonné leur Seconde médecine – plantes, etc.
Voir l’histoire édifiante de l’Origan du Comtat ama+

Formule et mode d’emploi de XCHT

On trouve cette formule dans un ouvrage du début du premier millénaire.
Elle est, bien évidemment, le fruit de l’expérience des médecins-chamanes pendant le millénaire précédent.
Ces derniers observant comment les animaux se soignent ama+

Je donne les quantités pour une cure de 15 jours.
Bien continuer la cure après la disparition des symptômes pour éviter un rebond.
Bien observer si des fois XCHT n’améliorait pas une autre gène existant avant le Covid.

Cinquième colonne, ce sont des grammes ; sixième colonne, ce sont des unités (fruits)

Voir l’utilisation en fin de ce document.

Fournisseurs

En France, un fournisseur de plante ou de formule de plusieurs plantes ne peut pas l’associer à une pathologie.
La « revendication » de l’utilité thérapeutique de XCHT face au Covid vient donc des publications de recherches académiques citées ici dans les références.
Ainsi que de l’expérience des praticiens de terrain.
Les travaux de recherche montrent en particulier comment XCHT boost différents acteurs du système immunitaire.
Voir comment commander en fin de ce document.

Covid long et XCHT

La prise de XCHT sera plus longue.
Il conviendra de faire les analyses biologiques nécessaires afin d’interrompre le traitement en cas d’effet délétère sur le foie.
Le taux de potassium sanguin doit être contrôlé – effet de la réglisse sur certains patients – Homma 2006
XCHT est une formule puissante ; vérifier la compatibilité avec des traitements par molécules industrielles, etc. – Hu 2014.

Références

Taylor-Swanson L, Altschuler D, Taromina K, Anderson B, Bensky D, Cohen M, Huang H, Ma S, Majd I, Mitchell C, Schnyer RN, Conboy L. SEAttle-based Research of Chinese Herbs for COVID-19 Study: A Whole Health Perspective on Chinese Herbal Medicine for Symptoms that may be Related to COVID-19. Glob Adv Health Med. 2022 Jan 25;11:21649561211070483. doi: 10.1177/21649561211070483. PMID: 35096490; PMCID: PMC8793385.

Cheng PW, Ng LT, Lin CC. Xiao chai hu tang inhibits CVB1 virus infection of CCFS-1 cells through the induction of Type I interferon expression. Int Immunopharmacol. 2006 Jun;6(6):1003-12. doi: 10.1016/j.intimp.2006.01.011. Epub 2006 Feb 21. PMID: 16644487.

Sun R, Zeng M, Du T, Li L, Yang G, Hu M, Gao S. Simultaneous determinations of 17 marker compounds in Xiao-Chai-Hu-Tang by LC-MS/MS: Application to its pharmacokinetic studies in mice. J Chromatogr B Analyt Technol Biomed Life Sci. 2015 Oct 15;1003:12-21. doi: 10.1016/j.jchromb.2015.09.004. Epub 2015 Sep 11. PMID: 26397748; PMCID: PMC4608253.

Kawakita T, Nakai S, Kumazawa Y, Miura O, Yumioka E, Nomoto K. Induction of interferon after administration of a traditional Chinese medicine, xiao-chai-hu-tang (shosaiko-to). Int J Immunopharmacol. 1990;12(5):515-21. doi: 10.1016/0192-0561(90)90115-4. PMID: 1698735.

Kaneko M, Kawakita T, Tauchi Y, Saito Y, Suzuki A, Nomoto K. Augmentation of NK activity after oral administration of a traditional Chinese medicine, xiao-chai-hu-tang (shosaiko-to). Immunopharmacol Immunotoxicol. 1994 Feb;16(1):41-53. doi: 10.3109/08923979409029899. PMID: 8169322.

Kawakita T, Yamada A, Mitsuyama M, Kumazawa Y, Nomoto K. Protective effect of a traditional Chinese medicine, xiao-chai-hu-tang (Japanese name: shosaiko-to), on Listeria monocytogenes infection in mice. Immunopharmacol Immunotoxicol. 1988;10(3):345-64. doi: 10.3109/08923978809041426. PMID: 3264299.

Kawakita T, Yamada A, Mitsuyama M, Kumazawa Y, Nomoto K. Protective effect of a traditional Chinese medicine, xiao-chai-hu-tang (Japanese name: shosaiko-to), on Pseudomonas aeruginosa infection in mice. Immunopharmacol Immunotoxicol. 1987;9(4):523-40. doi: 10.3109/08923978709035230. PMID: 3437105.

Tauchi Y, Yamada A, Kawakita T, Saito Y, Suzuki A, Yoshikai Y, Nomoto K. Enhancement of immunoglobulin A production in Peyer’s patches by oral administration of a traditional Chinese medicine, xiao-chai-hu-tang (Shosaiko-to). Immunopharmacol Immunotoxicol. 1993 Mar-Jun;15(2-3):251-72. doi: 10.3109/08923979309025998. PMID: 8349952.

Kumazawa Y, Takimoto H, Miura S, Nishimura C, Yamada A, Kawakita T, Nomoto K. Activation of murine peritoneal macrophages by intraperitoneal administration of a traditional Chinese herbal medicine, xiao-chai-hu-tang (Japanese name: shosaiko-to). Int J Immunopharmacol. 1988;10(4):395-403. doi: 10.1016/0192-0561(88)90126-9. PMID: 3170054.

Wu Y, Peng Y, Song C, Li L, Ma H, Li D, Wang F, Yang J, Song S, Wu C. Separation and identification of multiple constituents in Xiao Chai Hu Decoction (Sho-saiko-to) by bioactivity-guided fractionation combined with LC-ESI-QTOFMS/MS. Biomed Chromatogr. 2015 Aug;29(8):1146-66. doi: 10.1002/bmc.3402. Epub 2014 Dec 26. PMID: 25545370.

Yonekura K, Kawakita T, Mitsuyama M, Miura O, Yumioka E, Suzuki A, Nomoto K. Induction of colony-stimulating factor(s) after administration of a traditional Chinese medicine, xiao-chai-hu-tang (Japanese name: shosaiko-to). Immunopharmacol Immunotoxicol. 1990;12(4):647-67. doi: 10.3109/08923979009019682. PMID: 2092044.

Kwon S, Lee W, Jin C, Jang I, Jung WS, Moon SK, Cho KH. Could herbal medicine (Soshihotang) be a new treatment option for COVID-19?: a narrative review. Integr Med Res. 2020 Sep;9(3):100480. doi: 10.1016/j.imr.2020.100480. Epub 2020 Jul 17. PMID: 32742920; PMCID: PMC7366961.

Kawakita T, Mitsuyama M, Kumazawa Y, Miura O, Yumioka E, Nomoto K. Contribution of cytokines to time-dependent augmentation of resistance against Listeria monocytogenes after administration of a traditional Chinese medicine, xiao-chai-hu-tang (Japanese name: shosaiko-to). Immunopharmacol Immunotoxicol. 1989;11(2-3):233-55. doi: 10.3109/08923978909005368. PMID: 2516094.

Han Y, Yang Z, Fang S, Zhang M, Xie Z, Fan Y, Zhao T. Data-mining-based of ancient traditional Chinese medicine records from 475 BC to 1949 to potentially treat COVID-19. Anat Rec (Hoboken). 2022 Mar 8:10.1002/ar.24888. doi: 10.1002/ar.24888. Epub ahead of print. PMID: 35263033; PMCID: PMC9082487.

An YW, Yuan B, Wang JC, Wang C, Liu TT, Song S, Liu HQ. Clinical characteristics and impacts of traditional Chinese medicine treatment on the convalescents of COVID-19. Int J Med Sci. 2021 Jan 1;18(3):646-651. doi: 10.7150/ijms.52664. PMID: 33437199; PMCID: PMC7797555.

Song KH, Kim YH, Kim BY. Sho-saiko-to, a traditional herbal medicine, regulates gene expression and biological function by way of microRNAs in primary mouse hepatocytes. BMC Complement Altern Med. 2014 Jan 11;14:14. doi: 10.1186/1472-6882-14-14. PMID: 24410935; PMCID: PMC3893506.

Kang H, Choi TW, Ahn KS, Lee JY, Ham IH, Choi HY, Shim ES, Sohn NW. Upregulation of interferon-gamma and interleukin-4, Th cell-derived cytokines by So-Shi-Ho-Tang (Sho-Saiko-To) occurs at the level of antigen presenting cells, but not CD4 T cells. J Ethnopharmacol. 2009 May 4;123(1):6-14. doi: 10.1016/j.jep.2009.02.045. Epub 2009 Mar 9. PMID: 19429332.

Nishizaki D, Iwahashi H. Baicalin inhibits the fenton reaction by enhancing electron transfer from Fe (2+) to dissolved oxygen. Am J Chin Med. 2015;43(1):87-101. doi: 10.1142/S0192415X15500068. Epub 2015 Feb 2. PMID: 25640849.

Homma M, Ishihara M, Qian W, Kohda Y. [Effects of long term administration of Shakuyaku-kanzo-To and Shosaiko-To on serum potassium levels]. Yakugaku Zasshi. 2006 Oct;126(10):973-8. Japanese. doi: 10.1248/yakushi.126.973. PMID: 17016026.

Yamaoka Y, Kawakita T, Kaneko M, Nomoto K. A polysaccharide fraction of shosaiko-to active in augmentation of natural killer activity by oral administration. Biol Pharm Bull. 1995 Jun;18(6):846-9. doi: 10.1248/bpb.18.846. PMID: 7550118.

Sakaguchi S, Furusawa S, Iizuka Y. Preventive effects of a traditional Chinese medicine (Sho-saiko-to) on septic shock symptoms; approached from heme metabolic disorders in endotoxemia. Biol Pharm Bull. 2005 Jan;28(1):165-8. doi: 10.1248/bpb.28.165. PMID: 15635185.

Wu SX, Sun HF, Yang XH, Long HZ, Ye ZG, Ji SL, Zhang L. [« Re-evaluation upon suspected event » is an approach for post-marketing clinical study: lessons from adverse drug events related to Bupleuri Radix preparations]. Zhongguo Zhong Yao Za Zhi. 2014 Aug;39(15):2983-8. Chinese. PMID: 25423845.

Yamaoka Y, Kawakita T, Kaneko M, Nomoto K. A polysaccharide fraction of Zizyphi fructus in augmenting natural killer activity by oral administration. Biol Pharm Bull. 1996 Jul;19(7):936-9. doi: 10.1248/bpb.19.936. PMID: 8839964.

Fournisseur et utilisation

Pour l’instant, un fournisseur m’a été recommandé.
Laboratoire Calebasse 
15 Rue de la Vistule
75013 PARIS
Tél : 01 45 85 88 00
Email : contact@calebasse.fr

Envoyer un mail pour recevoir un n° de devis qui permet le paiement en ligne.
Bien indiquer mon code – BSH – pour avoir quelques avantages …
Commande :
A 1 sachet de racines de Chai Hu – 180 grammes
B 1 sachet de mélange de 5 plantes :
– racines de Huang Quin 135 grammes
– rhizome lavé de Ban Xia 135 grammes
– rhizome en tranche de Sheng Jiang 135 grammes
– racine et rhizome de Ren Shen 90 grammes
– racine et rhizome de Zhi Gan Cao 75 grammes

C 1 sachet de 60 fruits de jujube – Da Zao

Utilisation

Dans deux litres d’eau mettre :
12 grammes de Chai Hu
40 grammes du mélange de 5 plantes

Surtout ne pas dépasser ces doses !
Faire bouillir à feu moyen de manière à avoir l’évaporation d’un litre.
Filtrer.
Boire en trois ou quatre prises quotidiennes.

A chaque prise, prendre un fruit de jujube + un quatrième au lever.


Il est préférable d’être suivi par un praticien de Seconde médecine – phytothérapie, etc.
Je suis à la disposition de ton médecin généraliste.
Par exemple, l’apparition d’acide urique est le signe de l’efficacité de XCHT !!!

24 plantes contre, pour, avec, après, etc.

Il y a les plantes « pour » qui mettent l’organisme en condition de lutter.

Il y a les plantes « contre » qui attaquent :
– le virus principal
– les bactéries qui pourraient profiter de l’occasion
– les autres infectieux secondaires

Il y a les plantes « avec » qui équilibrent, qui font le pont, etc.

Il y a les plantes réparatrices qui cicatrisent, etc.

Il y a les plantes « après » comme boswelia, la quercetine ou R lipoate de sodium pour éviter l’inflammation chronique.

D’où le total de 24 plantes.

Exemple de combinaison que j’utilise l’été 2022 ama+

Voir aussi Polythérapie anti-infectieuse ama+

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s